La blessure d'abandon


Selon le livre "Les 5 blessures de l'âme qui empêchent d'être soi-même" de Lise Bourbeau, les blessures sont au nombre de cinq.


Pour les retenir plus facilement pense au mot TRAHI : pour Trahison, Rejet, Abandon, Humiliation, Injustice.

Je t'invite à lire l'article associé qui décrit les 5 blessures.


Nous naissons tous avec plusieurs de ces blessures (4 sur 5 au moins), mais elles sont vécues à des degrés différents. Ces blessures ont été créées dans une vie précédente et sont toujours présentes, car elles n'ont pas été acceptées et sont réactivées par les évènements et rencontres dans cette vie.


Aussitôt qu'une blessure est activée et que nous ne l'acceptons pas, nous réagissons automatiquement. Tout comme si quelqu'un touche à une plaie ouverte sur ton corps, tu vas réagir. Cette réaction dépend de la gravité de la plaie. Plus elle fait mal et plus la réaction est forte et rapide. Pour les blessures de l'âme, cette réaction s'appelle « porter un masque ».


Je te parle ici de la blessure d'abandon.


Éveil de la blessure : entre la naissance et l'âge de trois ans. Éveillée par le parent du sexe opposé. Ne s'est pas senti soutenu et a surtout manqué de nourriture affective. Cette blessure est donc vécue dans la vie avec les personnes du sexe opposé.


Il est important de comprendre que la personne qui développe la peur de l’abandon n’a pas nécessairement vécu l'abandon à proprement parlé dans sa vie pour en souffrir.

Toutes les personnes qui développent la blessure émotionnelle d’abandon (et portent le masque du dépendant) n’ont pas forcément été abandonnées pour la développer.

Par exemple, un enfant dont le parent a beaucoup travaillé et était absent pour assurer sa sécurité (financière et matérielle) peut s’être senti abandonné par l’absence physique et affective de ce dernier. (généralement avec le parent du sexe opposé).

Cet enfant aura concrètement eu un parent présent pour subvenir à ses besoins matériels et lui offrir un avenir, mais peut-être pas un parent « présent affectivement » selon ses attentes et perceptions. Il a reçu de l'amour et de l'attention mais pas dans la forme qu'il attendait et c'est ce qui provoque la blessure d'abandon.

Développer la blessure d’abandon c’est donc avoir perçu un manque affectif durant l’enfance qui continue à avoir un impact sur notre vie actuelle.


Masque : dépendant.


Attitude et comportement du dépendant : il recherche l'attention, le support et surtout le soutien de son entourage à tout prix. Il peut même devenir victime et souvent malade seulement pour de l'attention. Il a de la difficulté à fonctionner seul. Difficulté à se tenir droit, s'appuie sur les autres personnes ou sur quelque chose. Grande affinité de comédien, d'être la vedette dans une rencontre. Fait régulièrement des demandes, non par besoin, mais surtout pour avoir de l'attention. En vieillissant, de plus en plus angoissé à l'idée d'être seul.


Corps physique : un corps long mince, sans tonus. Système musculaire sous-développé. Épaules tombantes. Dos courbé. Parties du corps tombantes ou flasques ou situées plus basses que la norme, exemple : des fesses basses. Grands yeux tristes ou tombants. Voix d'enfant ou voix plaintive.


Signes que la blessure est en voie de guérison : lorsque la personne se sent bien même si elle est seule et qu'elle recherche moins l'attention. La vie est moins dramatique. Elle a de plus en plus envie de suivre ses projets et mêmes si certains ne l'appuient pas, elle peut continuer.


Si tu souhaites savoir comment guérir ces blessures de l'âme, je t'invite à lire l'article plus complet à ce sujet : Les 5 blessures.


Sens toi libre de me contacter pour en savoir plus sur mon accompagnement 100% personnalisé "Les 5 Clés de réalisation de Soi" dans lequel je te transmets les notions d'acceptation et de responsabilité notamment afin de te permettre d'améliorer ta relation à toi-même et aux autres.


Avec amour,

Marina GALANT - SophroThérapeute

Rdv à distance (zoom, skype) ou à domicile (BAB 64).

marinasophreau@gmail.com


Source : extrait du livre "Les 5 blessures de l'âme qui empêchent d'être soi-même" Lise Bourbeau.


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout